AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 under the wire ; feat. lee seo jin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité ❞
Invité


MessageSujet: under the wire ; feat. lee seo jin.   Mar 11 Jan - 15:41

La psychologie. Il fallait vraiment aimer ça pour se risquer à aller dans une faculté traitant là-dessus, tellement c’était difficile. Certains disent qu’il faut être dérangé pour faire ces études. Mais qui sont les dérangés qui vont les voir par après, et qui les remercient de leur aide ? C’est bien ceux qui critiquent. Enfin, Min Su se fiche totalement des préjugés qu’il peut y avoir, qu’on lui dit ; il se fiche de toutes les remarques qu’on lui fait, car on le remercie toujours quand quelqu’un vient vers lui pour lui demander de l’aide. Rien qu’être une personne qui vous écoute est déjà important, mais ça peu de monde le reconnait. Peu de monde reconnait aussi la difficulté qu’a ou qu’aura un étudiant en psychologie pour ne pas rentrer dans le piège que leur tend inconsciemment toutes les personnes qui viennent leur demander de l’aide. Peu de monde sait à quel point il est difficile d’être totalement neutre, tout le temps. « C’est facile d’être psy, il suffit de s’assoir et laisser parler l’autre, puis tu lui voles son fric. » non, ça ne marche pas comme ça ; et bon nombre de personne se fourrent le doigt dans l’œil jusqu’au coude. Qu’ils viennent une fois leur parler, quand ils seront prêts. Et ils verront.

Enfin le coréen pu sortir de son cour. Aujourd’hui, il n’avait pas vraiment la tête à étudier, ce qui était rare malgré tout. En fait, il n’avait envie de rien faire, simplement de rêvasser sur son lit toute la journée. Mais il se devait de suivre ses cours s’il voulait réussir ce qu’il veut faire, malgré la longueur des études qui l’attend encore. Donc non, il ne fallait pas que Min Su rêvasse sur son lit, ni même sur son bloc de feuilles. C’était dur, il fallait l’avouer. Le jeune homme ne savait même pas pourquoi il avait relâché l’attention pendant un bon moment, habitué à ne jamais le faire. Peut-être la chaleur de la salle qui l’enveloppait tranquillement ? Qui sait. Mais au moins, la fraicheur de dehors le réveilla de plein fouet ! Etant assez bien couvert, avec une veste assez chaude mais pas trop tout de même, il n’avait pas froid. Seul le visage se frottait à la brise fraiche en cette fin d’après-midi, où le soleil commençait petit à petit à tomber. Les lumières, quant à elles, s’allumaient à certains endroit, mais pas tous. Heureusement pour le coréen, toutes les rues qu’il prenait pour se rendre à son appartement étaient éclairées, notamment grâce aux multiples vitrines et spot lumineux des magasins tout le long des rues.

Min Su marchait tranquillement, souriant à ceux qui lui souriaient, rendant le bonjour à ceux qui le lui disaient. Même dans la rue, il ne se montre pas triste. Jamais il ne le ferait. Il a appris à être fort devant les autres, même si c’est assez dur de rester chez soi seul sans penser une seule fois à son petit frère. D’ailleurs, il n’avait pas vraiment l’envie de retourner chez lui et ne rien faire. Il fallait qu’il s’amuse, qu’il sorte. Qu’il ne pense pas à son frère en regardant les journaux télévisés, apprenant la mort de telle ou telle personne comme ça se fait depuis un certain temps maintenant. Non, il fallait qu’il sorte avec quelqu’un, peu importe qui, il le fallait. C’était une sorte de nécessité pour lui à présent. Le jeune homme sorti alors son téléphone portable de sa poche, histoire de regarder tous ses contacts et voir à qui il pourrait écrire pour lui proposer une petite sortie, même si c’était dans un simple bar à boire un thé ou un verre de soda, il s’en fichait. Il passa en revu son répertoire, mais s’arrêta sur Seo Jin. Ah, ça fait un peu longtemps – deux ou trois jours, tout au plus – qu’ils ne s’étaient pas vus. C’était bizarre la façon dont ils se sont rapidement rapprochés ces deux-là, mais Min Su s’en contre-fichait totalement. Il marchait tranquillement, le téléphone en main, se demandant s’il devait lui écrire ou lui téléphoner directement. Il connaissait la route par cœur, il n’avait donc pas besoin de regarder là où il marchait. Mais il devait prendre un passage piéton, un des plus dangereux si on peut le dire. Et il ne voyait donc pas la voiture à gaucher arriver beaucoup trop vite pour qu’elle s’arrête lorsque le jeune homme posera son pied sur le passage…
Revenir en haut Aller en bas
 

under the wire ; feat. lee seo jin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» (F) Chelsea Kingsley Feat. Jaimie Alexander
» Salle d'attente - qui porte bien son nom! feat. I. Sara Stinson
» — Lily Scénario's --- Sophia Bush
» (m) - MICHAEL TREVINO - Love Foerver Maybe ?
» (f) - RACHEL BILSON ► the past belongs to it, the future belongs to us
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
stairway to heaven. :: temps mort. :: sujets finis/abandonnés;-