AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Can I protect you again? [Mee Kyung] ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité ❞
Invité


MessageSujet: Can I protect you again? [Mee Kyung] ♥   Mar 25 Jan - 1:31



Can I Protect You Again ?


J’avalai la dernière bouché de mon repas tout en me levant de ma chaise, replaçant celle-ci avec mon postérieur pour ensuite marchai vers le lavabo, déposant ma vaisselle dans le fond de l’évier. J’essuyai ma bouche avec le revers de ma main avant de remontai les manches de mon chandail, prêt à nettoyer mes baguettes, mon bol et mon verre. Une fois rangés soigneusement à leur emplacement, je me dirigeai vers la salle de bain, refermant la porte derrière moi pour qu’au final, je finisse sous l’eau chaude de la douche. Je restai de longues minutes sous le jet d’eau, laissant mes pensées vagabonder ici et là pour créer petit à petit peu un vide apaisant. Après m’être lavé, j’enlevai rapidement les gouttelettes qui perlaient sur mon corps avec ma serviette pour ensuite l’enroulai autour de ma taille. Avec ma main, j’effaçai la buée qui s’était logée sur le miroir pour regarder mon reflet. J’esquissai un sourire sans but précis et secouai ma tête de gauche à droite, éclaboussant de gouttes les objets sur le comptoir de la salle de bain.

Quelques minutes plus tard, j’étais déjà dans ma chambre entrain de m’habiller de façon décontracté. C’est-à-dire une camisole blanche moulante, une chemise carottée rouge et noir ainsi qu’une paire de jeans moyennement serré dans le bas. Une fois vêtu au grand complet, je retournai dans la salle de bain pour me donner un coup de brosse à dent. Quant à mes cheveux, je les ébouriffai dans tous les sens pour qu’ils se placent par eux-mêmes. Ce fut seulement après plusieurs minutes que je fus devant la porte, casque de moto sur la tête, manteau de cuir sur les épaules, gants recouvrant mes mains et baskets réchauffant mes pieds. Je quittai mon appartement en m’assurant de bien verrouiller la porte. Lorsque je fus sur ma moto, un nouveau sourire se dessina sur mes lèvres… Celui démontrant une passion indescriptible pour ce moyen de transport. Je savais que c’était dangereux de conduire cet engin en plein milieu de l’hiver, mais je ne pouvais pas m’empêcher de me promener avec elle une fois de temps en temps.

Ce soir, selon moi, allait être une soirée mémorable. Étant donné que je ne travaillais pas, moi et mes potes avons décidés de se rejoindre dans une boîte de nuit bien reconnue. Il était déjà 9h45, l’heure à laquelle les places nocturnes commençaient véritablement à être envahit de gens. Heureusement, j’avais prévu le coup en mangeant tard, ainsi, je n’aurai pas à payer un prix de fou si l’envie de grignoter m’aurait subitement démangé. Une dizaine de minute plus tard, je laissai ma moto dans un stationnement et allez faire la file dans la liste d’attente. Heureusement, je repérai mes amis en plein milieu de celle-ci. J’allai les rejoindre, leur offrant une poignée de main ou bien une bonne claque dans le dos. Nous attendîmes longtemps avant de pénétrer à l’intérieur, se gelant les fesses sous cette température glaciale. Par contre, une fois dans la boîte, une chaleur insupportable m’obligea à retirer rapidement ma veste de cuire, l’installant sur la banquette rougeâtre que nous allions emprunter une bonne partie de la soirée. Nous commandâmes de l’alcool à une jolie serveuse. D’ailleurs, cette dernière avait carrément tapé dans l’œil de mon ami. C’est alors que l’un d’entre eux se pencha vers la table pour adresser la parole aux trois autres, incluant moi :

Ami 1 « Hey les mecs, je vous lance le défis de finir avec une moeuf ce soir! »

Nous éclatâmes tous de rire sous l’impulsion de sa proposition. Pas que je ne voulais pas me faire une fille mais… L’envie n’y était pas. Disons que depuis un certain temps, le fait de devoir se trouver du plaisir avec différentes filles ne me plaisait plus autant qu’avant. À vrai dire, je n’ai jamais vraiment aimé batifoler avec des nanas d’un soir. J’ai toujours voulu obtenir une relation stable, mais disons que de nos jours, le sexe l’emporte beaucoup plus que l’amour. Fin bref, tout ça pour dire que je déclinai sa suggestion. Mes amis me regardèrent d’un drôle d’air et tous ensemble commencèrent à me demander pourquoi. Je leur demandai poliment de me ficher la paix, mais même après cela, ils continuèrent, je soupirai tout en souriant, les trouvant vraiment bêtes de vouloir me caser avec n’importe qui, puis je me levai pour marcher jusqu’au bar, laissant mes copains en plan. Je pris place sur une chaise haute, faisant dos à la barmaid pour accoter mes coudes contre le comptoir et prendre une bonne gorgée de ma boisson.

Mes yeux se promenèrent dans la salle, balayant les filles et les danseuses du regard… Jusqu’à ce que l’une d’entre elle n’attire vraiment mon attention. Je plissai quelque peu les yeux, comme si cet acte allait augmenter ma visibilité d’un grade, mais malgré cela, je n’arrivai pas à déchiffrai son visage. Je bus en un dernier coup le reste de mon alcool pour finalement me redressai. Mes pieds avancèrent doucement vers la scène des danseuses tandis que mes yeux contemplèrent le corps de la belle qui me captivait. Elle avait un corps de rêve à vous couper le souffle, un visage angélique mais aguichant ainsi qu’une chevelure divine. J’avalai de travers lorsqu’un flashback fit surface dans ma tête.

Tae Jun « Laisser la tranquille. »

Je poussai les jeunes enfants qui ne cessaient d’emmerder la petite brunette, rouge de colère. Je me mis entre cette dernière ainsi que ses attaquants, leur faisant face. L’un d’entre eux, le plus grand et fort, s’approcha de moi avec un sourire qui me donna envie de vomir.

Gars 1 « Qu’est-ce qu’il y a Tae Jun, tu veux protéger ta petite amie? »

Tous les jeunes qui l’entouraient se mirent à rire. Je me sentis faible, mais je m’en foutais totalement. Tout ce que je voulais, c’était sauvé la belle des griffes de la bête. Alors sans plus attendre, je lui assénai un coup en pleine gueule, me faisant mal à la main. J’endurai la souffrance, me disant que cette action avait été donné pour sauvé Mee Kyung.

Tae Jun « Mee Kyung… »

Je repris mes esprits après avoir susurré son nom entre mes lèvres. La jeune brunette de mon flashback était la danseuse qui se tenait un peu plus loin sur la scène, mais contrairement à mon souvenir, elle était à moitié nue, ses cheveux étaient détachés et d’une couleur plus pâles et son corps s’était énormément développé… Disons que j’étais devant une femme et non devant la petite protégée dont je m’occupais autrefois. Mon cœur s’emballa, me souvenant que la dernière fois que je l’avais vue, c’était lorsque j’avais à peine 17 ans… Donc cela fait 6 ans que je ne l’ai pas vue, car mademoiselle avait décidé de quitter l’école. Apparemment, mon aide n’était pas suffisante pour qu’elle prenne cette décision. Mes yeux, fixant toujours la silhouette de la coréenne, finirent par être caché par mes paupières. J’inspirai profondément, ne sachant comment réagir. Je ne m’attendais pas vraiment à la revoir un jour… Et encore moins dans ce genre de situation. Après une fraction de seconde, j’en convins qu’il fallait que je lui parle. J’ignorais comment, mais je savais que j’allais trouver tôt ou tard. D’ailleurs, lorsque je la vis quitter la scène, je décidai de me faufiler dans la section des employés, alias les danseurs. Subtilement, une fois de l’autre côté de la porte, je longeai le mur jusqu’à ce que j’aperçoive Mee Kyung un peu plus loin. Je pressai le pas pour finalement entendre des voix masculine s’élever derrière moi. Je jetai un coup d’œil pour remarquer qu’un garde de sécurité m’ordonnait de quitter les lieux et, étant donné que je n’avais peut-être qu’une seule chance de reparler à Mee Kyung, je décidai de poursuivre mon chemin. La belle s’était retournée sous les cris répétés du policier, me faisant maintenant face. Lorsque j’arrivai près d’elle, je lui empoigné le bras pour l’entraîner dans une petite course folle qui se termina dans un placard de rangement assez… Étroit. Je collai instinctivement Mee Kyung contre moi, gardant un bras au niveau de son dos qui tenait fermement sa taille pour ne pas qu’elle perde pied tandis que le vieux fou criait toujours et continuait sa route sans même se rendre compte de notre cachette. Je levai mon bras dans les airs, cherchant une corde qui allumerait la lumière du placard et heureusement, je tombai pile dessus. J’hésitai à la tirer vers le bas, ignorant comment Mee Kyung allait réagir. Je finis par allumer le tout, éclairant le petit endroit. Je baissai un peu mon visage, faisant face à une Mee Kyung ébranlé…

Tae Jun « Je… Je voulais te parler… »

Ça, elle devait s’en douter fortement pour que je l’entraîne jusqu’ici… Mais c’était tout ce qui avait réussit à franchir la barrière de mes lèvres. Je retirai ma veste carotté, mal à l’aise devant son habit peu recouvrable, et la lui déposé sur les épaules… Bizarrement, même après tant d’années, je sentais encore cette sorte de complicité que nous avions. Celle ou je la protégeais… Et comme à ma grande habitude, je ne pu m’empêcher de lui demander si elle allait bien…

Tae Jun « Je suis désolé d’avoir été… Brusque. Je t’ai pas fais mal j’espère…? »
Revenir en haut Aller en bas
 

Can I protect you again? [Mee Kyung] ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [résolu] Infection Windows.Protect.Manger
» [Fermé] Attaque de Privacy Protection
» Commande sur Su
» Bridal Mask [K-drama]
» [résolu]problème Search Protect
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
stairway to heaven. :: temps mort. :: sujets finis/abandonnés;-