AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 When I say yes... It's yes! [So Yeon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité ❞
Invité


MessageSujet: When I say yes... It's yes! [So Yeon]   Mar 25 Jan - 21:15

When I say yes... It's yes!

Je m’étirai de tout mon long, esquissant un sourire satisfait après avoir appuyé sur le bouton « envoyer » de mon cellulaire. Je venais tout juste de texter ma très chère amie So Yeon pour lui dire que j’avais terriblement besoin d’un glaçon dans mon verre d’eau, histoire de me rafraichir un peu étant donné que l’épuisement me gagnait peu à peu au fur et à mesure que je m’entrainais. Action banale qui naturellement me coûterait quelque pas tandis qu’elle, il lui en valait énormément plus… Mais n’était-il pas là le but d’avoir ce qu’on désire en un simple claquement de doigt? Enfin, l’expression « claquement de doigt » est exagérée, car dans mon cas, il faut que je la menace de dévoiler sa vraie nature aux humains… C’est-à-dire un ange.

Mon sourire s’agrandit en repensant au jour où j’avais découvert son secret. Encore là, « découvert » est un grand mot… Je vous explique. Par pure hasard, j’étais tombé sur son journal intime. J’avais commencé à lire les premières pages et, avant même qu’un passage intéressant ne me saute aux yeux, So Yeon m’avait arrachée le livre des mains pour commencer à se justifier, m’expliquant comment elle était devenue un ange et blablabla… Sur le coup, l’envie de rire ne cessait de me démanger, car je trouvais ça vraiment hilarant le fait qu’elle se goure avec autant de facilité… Alors j’ai décidé de me servir d’elle en lui disant que si elle ne faisait pas ce que je voulais, je révèlerais sa véritable identité aux humains. J’avoue avoir été cruel et sans scrupule de lui dire une telle chose et de me servir d’elle à un point inimaginable… Mais maintenant, ce n’est quasiment plus contrôlable. C’est un peu comme une drogue, comme si, après l’avoir goûté une fois et d’avoir trouvé cela bon, j’en redemanderais encore. Alors, elle est en quelque sorte ma servante, obtempérant pratiquement tout ce que je lui demande. D’ailleurs, aujourd’hui était certainement l’action la plus chiante à faire. De un, je ne suis pas chez moi, mais bien à l’université pour y emprunter la piscine. De deux, je lui ai demandé de venir me rejoindre avec de la glace, car mon verre d’eau commence à être chaud. De trois, il est pratiquement 11h00, l’heure de fermeture arrive à grand pas et, si elle arrive en retard, elle sera venue pour rien… Méchant? Peut-être… Mais je me dis que si elle n’avait pas laissé son journal intime sur le coin de son bureau, rien de tout cela ne serait arrivé. Donc c’est en quelque sorte de sa faute si en ce moment elle est en plein désespoir…

Je déposai mon cellulaire dans ma case avant de sortir du vestiaire des hommes et de retournai vers la piscine. Ce qui était bien à une heure pareil, c’est que l’eau m’appartenait au grand complet. Lorsque j’arrivai près de l’eau, je regardai mon verre d’eau sans glace avant de m’élançai dans un plongeon pour ensuite nagé ici et là, relaxant en même temps. Une vingtaine de minute je me mis en petite boule sous l’eau, comptant le nombre de seconde que j’étais capable de résister. Près d’une minute, je remontai à la surface, secouant ma tête pour que mes cheveux ne tombent pas dans mon visage. Puis, une fois près du rebord pour prendre mon verre, je découvris une quantité incalculable de glaçon. Je fronçai les sourcils avant de lever mon visage et d’affronter le regard de So Yeon. Un nouveau sourire se dessina sur mes lèvres, démontrant ma joie de voir qu’elle avait obéis à ma demande et aussi… De la voir devant moi. C’est peut-être con, mais même si je suis un emmerdeur de première avec elle, j’adore l’avoir à mes côtés. Je ne sais pas vraiment pourquoi, mais sa petite bouille enfantine me fait craquer, surtout lorsqu’elle est en colère, ce qui arrive souvent lorsque je suis dans les parages.

Sans plus attendre, je me hissai sur le bord de la piscine, prenant mon verre au passage. J’enlevai d’un petit coup de main les glaçons de trop, les faisant tomber à même le sol, pour finalement poser mes lèvres sur le verre et boire quelques gorgées. J’expirai fortement, prouvant mon assouvissement. Puis, je regardai So Yeon avant de lui ébouriffai les cheveux et de lui faire un clin d’œil.

Tae Jun « Merci esclave… »

Sur ce, je sautai à l’eau, faisant une bombe tout près de So Yeon pour l’éclabousser au grand complet. J’éclatai de rire en voyant sa tronche une fois revenu à la surface. Je nageai dans sa direction pour prendre appui avec mes bras sur le bord et accoter mon menton sur ceux-ci.

Tae Jun « Ça te dirais de venir faire trempette? Après tout, tu es bien partie, non?»

Un sourire machiavélique accompagné d’un haussement de sourcil prirent position sur mon visage. Pendant un instant, je me demandais comment cette nana faisait pour me tenir tête de la sorte. C’est vrai, moi si un mec ne cesserait jamais de m’enquiquiner, je ferais absolument tout pour le mettre à mort… Mais décidément, So Yeon a un sacré caractère pour être capable d’endurer tout mes enfantillages. Peut-être qu’elle va finir par se révolter pur de bon? Et peut-être que ce serait le seul moyen pour que je finisse par la laisser tranquille. Car je suis incapable de m’imposer des limites et ça, même si je sais que je la fais, en quelque sorte, souffrir…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jung So Yeon
CRAZY ADMIN



pseudo : Lynn. ♥
double compte : Kwon L. Heather o/
avatar : Park Ji Yeon (T-ara) ♥
credit avatar : myself
messages : 428
age : twenty ♥
binôme : Hwang Min Jae
côté coeur : Je vous demande pardon ? o.o L'amour ? La blague u.u C'est clair que je ne m'engagerais jamais dedans. Regardez toutes ces filles qui pleurnichent à cause d'un malheureux petit chagrin d'amour et vous comprendrez pourquoi u.u C'est pitoyable è.é Donc, nobody 'o' C'est vide & froid et ça ne risque pas de changer et heureusement \o/ ♥ Quoique.... non non, en fait rien '-'
orientation sexuelle : Hétérosexuelle;; enfin non... Je m'aime et puis c'est tout '-' Les autres ne comptent pas (a)
profession : MAAH...Jeune femme multi-fonction. Etudiante en art de la scène (danse) && caissière dans un supermarché u.u Et enfin, ange guardien à plein temps & tout ça à cause de l'autre idiot de Min Jae è.é En plus, je suis même pas payée :OO Je vais me révoler, z'aller voir --'

MessageSujet: Re: When I say yes... It's yes! [So Yeon]   Mer 26 Jan - 17:19

So Yeon était là, somnolant entre deux mondes, assise sur un des sièges du bus qui la berçait grâce à son allure stable, tel une douce mélodie de berceuse. Recouvrant à moitié son visage dans son écharpe, la demoiselle était quasiment en train de ronronner comme un petit chaton, chose qui inquiétait bien évidemment le chauffeur puisque ça fait environ deux heures qu'elle était là et le bus était déjà passé deux fois à chaque arrêt et elle n'était toujours pas descendue. Bien sûr qu'elle en était consciente, mais à vrai dire, elle n'avait plus vraiment la force. Une deuxième meilleure vie ? Tssk... tu parles d'une arnaque e.e Cela faisait au moins une semaine que la jeune femme n'ait pas réussi à dormir... Entre ses cours, son boulot au supermarché, veiller sur son petit protégé et... servir d'esclave à l'autre tyran qu'est Shin Tae Jun, elle ne s'en sortait plus. Parfois, elle se demandait même si la vie n'était pas plus belle en enfer e.e Maintenant, dormir, c'était tout ce dont elle avait en tête et peu importe l'endroit. Que ce soit dans ce bus, dans un parc ou même au pire, dans la rue, peu importe e.e La demoiselle n'avait aucune envie de marcher et de rentrer chez elle étant à bout de force. Les courbatures se faisaient sentir d'un peu partout sur son corps... Merci Tae Jun e.e Depuis qu'il est entré dans sa vie, tout est devenue un vrai calvaire. Il la faisait courir dans tous les sens, jours et nuits compris juste pour un petit caprice de rien du tout... Pire qu'une femme enceinte et ce n'est sûrement pas Soyeon qui le niera. Oh que non ! D'ailleurs, si elle avait des super pouvoirs (mais elle n'en a pas, l'arnaque total quoi e.e) comme Spider Man ou tous ces machins se terminant par « man », je vous assure, à cette heure Shin Tae Jun serait déjà devenu un tas de poussière insignifiant. Parfois, elle rêverait de sortir sa carabine et de lui tirer dessus tellement il l'énervait u.u Mais non... comme la vie est cruelle n'est-ce pas ? :p

Bref, au bout d'un moment, le chauffeur se décida enfin de faire bouger la jeune femme en lui demandant à quel arrêt elle devait descendre. Voilà quelque un de bien... Il aurait pu la laisser au bord de la route à cet arrêt, mais non, il a bien voulu l'emmener jusqu'à l'arrêt le plus proche de chez elle, chose que Shin Tae Jun ne ferait sûrement jamais. Oui, depuis sa rencontre avec son soi-disant « maître », elle ne peut jamais s'empêcher de comparer tout le monde avec lui rien que pour le critiquer. C'est devenu comme un réflexe en fait. 10 minutes plus tard, elle arriva enfin chez elle (oui, finalement elle a fait l'effort de marcher quelques minutes) avant de se diriger tout de suite dans son lit (faisant le moins de bruit possible, se doutant bien que Soo Ra, sa colocataire dormait sûrement dans la chambre d'à côté) et essayer de plonger dans un profond sommeil. Si elle le pouvait, elle serait capable de rester deux jours entiers à dormir pour rattraper toutes les heures de sommeils qu'elle avait perdu à cause de son crétin de tyran, mais non. Au lieu de plonger dans un sommeil profond tel un ours en pleine hibernation, elle était allongée sur son lit, fixant bêtement le plafond. Sans dote était-elle habituée à rester éveillée à cette heure tardive, puisque généralement, elle était constamment dérangée par une certaine personne u.u

Soudainement, elle entendit un bruit... venant tout droit de son ventre. Faim... elle avait faim u.u Alors, elle se contentait de se rouler à gauche et à droite sur son lit, battant des jambes en même temps tout en faisant le bruit d'un petit gamin capricieux de trois ans en train de pleurer... Elle sortit alors pour se rendre dans la cuisine où elle y ouvrit directement le frigo et tous les placards qui devaient normalement contenir tous les provisions... mais les siens, elle n'en avait plus. Dans un coin du frigo, un pot de beurre de cacahuète l'interpella et finalement, elle ne résista pas longtemps avant de prendre le pot, une cuillère dans la main. Tant pis si elle se ferait engueuler par Soo Ra demain, un pot de beurre de cacahuète, ça se rachète. Assise par terre, seule son portable permettait d'éclairer la pièce alors qu'elle était en train de déguster ce somptueux pot de beurre de cacahuète, comme une petite gamine mangeant en cachette. Soudain, son portable émis deux petits bips, suffisamment forts pour la faire sursauter. Résultat, le pot en verre qu'elle tenait dans sa main a fini par atterrir par terre, s'éclatant en mille morceaux e.e À ce moment-là, elle s'était jurée de faire baver celui qui avait envoyé son message... Soyeon ne fut même pas surprise en voyant le nom « tyran chieur e.e » s'afficher sur l'écran de son portable. Aish... e.e

« Espèce de crétin sans cervelle, si tu crois que je vais venir juste pour quelques malheureux glaçons... e.e » murmura-t-elle pour elle-même.

La jeune étudiante finie par tout nettoyer en quelques minutes, soulagées de ne pas voir sa colocataire débarquer en trombe dans la cuisine avant de se décider d'aller au lit. Tae Jun ? Tssk... il peut toujours attendre e.e Suffit qu'elle le zigouille et hop, plus de problèmes et bonjour la belle vie, parce que oui, même si elle a pleins d'autres problèmes, Tae Jun était bien évidemment son problème capitale. Généralement, ce fut toujours Min Jae qui était présent pour la tirer de tous ses ennuis, mais là... impossible. Elle ne tenait pas à ce qu'il sache qu'elle était son ange gardien... La honte quand même! Parce qu'entre eux, les rôles s'inversent et avec tous les ennuis qu'elle crée... u.u « Mission 007; écrabouiller Shin Tae Jun » avait-elle marquée dans un de ses bloc-notes.

[...]

« Shin Tae Jun, tu me le payera un jour ! e.e » dit-elle dans un souffle.

Soyeon était quasiment essoufflée. Oui, elle était en train de courir. Tout ça pour quoi ? Pour se rendre à l'université où Shin Tae Jun était actuellement, attendant ses foutus glaçon. Il se moquait certainement d'elle puisqu'elle savait qu'il y avait un distributeur non loin dans l'établissement et qui était miraculeusement en très bon état. Dire qu'elle était là, couchée tranquillement dans son lit il y a quelques minutes... e.e Sa conscience n'a malheureusement pas voulu qu'elle reste là à ne rien faire... Mais bon sang, qu'est-ce qu'il pouvait bien faire à cette heure-ci à la piscine de son établissement scolaire ? N'avait-il rien d'autre à faire ? Mais non! A part écraser les derniers petits nerfs de Soyeon, il n'avait rien à faire u.u Daah, maudit soit le jour où elle l'a rencontré e.e Bon d'accord, c'était de sa faute et même, c'est elle qui avait proposé de devenir son esclave tant qu'il ne disait rien... mais mais... comment pouvait-elle savoir qu'il n'avait pas lu ? Et puis ce profiteur ! Il n'a même pas refusé ! Maudit soit-il pour traiter une fille de telle sorte e.e Ummmh... devait-elle passer à la pharmacie pour acheter quelques pilules qu'elle verserait dans son verre d'eau ? Non, parce qu'à ce moment-là, c'est elle qui va mourir =.=

Alors qu'elle arriva à l'endroit indiqué après un dernier petit effort, elle ne le vit d'abord pas, mais finalement, elle vit quelque chose bouger au fond de la piscine et devina que c'était son cher emmerdeur de service. Deux choix s'offraient à elle à présent. Un, lorsqu'il remontera à la surface pour reprendre de l'air, elle appuiera sa main sur sa tête de sorte à ce qu'il ne puisse pas remonter à la surface pour reprendre l'air et ainsi le tuer... A cette idée, la brunette secoua sa tête pour faire partir toutes ces idées malsaines. Elle le haïssait peut-être, mais jamais elle n'oserait tuer quelque un x.x Maudit soit sa conscience... Deuxième choix... laisser sa vie saine et sauve et se contenter d'être son esclave pour le reste de sa vie. Option numéro deux choisie pour le moment u.u Elle saisit le verre d'eau au bord de la piscine et se dirigea rapidement vers le distributeur afin de le remplir de glaçon à ras bord. TSSK... il en faisait tomber un seul par terre et elle le... e.e En revenant, alors que l'autre était toujours sous l'eau (elle avait espérée qu'il y reste trèès longtemps, pour toujours même e.e), Soyeon déposa le verre au même endroit d'où elle l'avait pris avant de se redresser, croisant les bras, attendant qu'il revienne à la surface avec une mine boudeuse.

Alors qu'il remontait à la surface (au grand désespoir de la demoiselle), il prit par la même occasion le verre avant de se débarrasser des quelques glaçons en trop... A ce moment-là, elle aurait aimé lui faire manger ses glaçons par le nez tien. Elle aurait pu exploser de colère, mais non. Elle se retenait plus que possible. Tae Jun vint alors vers elle avant de lui ébouriffer les cheveux. De réflexe, elle lui donna une petite frappe sur le bras pour qu'il enlève ses sales pattes de ses cheveux, les sourcils froncés. « Merci esclave... ». Au moins il savait ce qu'était « merci ». Avant même qu'elle ne daigne de dire quoique ce soit, celui-ci était déjà à nouveau dans l'eau, profitant qu'elle soit près du bord pour... l'éclabousser et pas qu'un peu. Elle était quasiment trempée. Le pire ? Elle portait un haut blanc et... le tissu blanc devient presque translucide lorsqu'il est en contace avec l'eau. Résultat ? On voyait... son soutien gorge à motif cupcakes à travers e.e Ouvrant grandement ses yeux tel des boules de billards elle tourna en une demi fraction de seconde, en recouvrant cette partie là avec ses bras... Oh oh... SOS là e.e « Ça te dirais de venir faire trempette ? Après tout, tu es bien partie, non ?». N'avait-elle vraiment pas le droit de le tuer ? Arf e.e Que soit maudit celui qui a inventé cette stupide loi contre le crime e.e

« Ta trempette tu te la fait tout seul okee ? Si 'monsieur' n'a plus rien à me faire faire, dans ce cas je me retire. » dit-elle avec une pointe d'énervement dans la voix

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://diamond-heart.ze.cx
Invité ❞
Invité


MessageSujet: Re: When I say yes... It's yes! [So Yeon]   Jeu 27 Jan - 7:35

Mon sourire s’agrandit au fur et à mesure que le regard de So Yeon s’assombrissait. Elle me déteste, ça c’est un fait inévitable. Mais je suis pratiquement certain que si je changerais de comportement pour être moins chiant avec elle, elle m’apprécierait. Suffit de connaître mon autre facette… Car malheureusement, la belle à tomber sur la plus emmerdeuse.

So Yeon « Ta trempette tu te la fait tout seul okay? Si 'monsieur'' n'a plus rien à me faire faire, dans ce cas je me retire. »

Je roulai des yeux. Comme si je n’avais plus rien à lui faire faire. Si je m’appel Shin Tae Jun, c’est pas pour rien. Je sortis une seconde fois de l’eau, m’approchant de cette adorable créature tout en gardant une distance respectable. J’ai beau être impardonnable pour toutes les choses inutiles que je lui fais faire, je garde quand même une certaine politesse envers elle. Je la remercie à chaque fois qu’elle obtempère une obligation que je lui afflige et en plus, je ne lui fait pas faire des trucs… Croche. J’ai toujours été respectueux envers les femmes lorsqu’il s’agit de situation beaucoup plus intime. Enfin… Si vous voyez ce que je veux dire. C’est la raison pour laquelle je n’ai même pas remarquer son soutif avec tout plein de petit cupcakes colorés dessus… Uh hum… Bref, tout ça pour dire que même si je « maltraite » So Yeon, j’ai tout de même un cœur. D’ailleurs…

J’écrasai mon doigt contre son front, regardant aux dessus de sa tête pour être sûre et certain que mes yeux ne trahissent pas mes… Drôles de pensées masculines.

Tae Jun « Suit moi jusqu’aux vestiaires que je te file quelque chose pour que tu recouvres cette… Horreur… Je veux pas devenir aveugle moi… »

Je pressai quelque peu son front avec mon index, la bousculant à peine. Seulement, ce coup lui fit tout de même perdre le pied étant donné que l’eau qui perlait sur mon corps finissait par s’étendre sur le sol. J’aurais voulu empêcher cette chute, mais à la place de l’attirer vers moi, c’est elle qui me tira vers elle, nous faisant tous les deux tombers dans l’eau. Par pure réflexe, je passai mes bras autour de So Yeon et tomber le dos en premier, amortissant ainsi le choc pour la coréenne et mangeant un flatte sur la peau dus dos. Je remontai à la surface, la belle dans les bras, toussant à m’en faire mal aux poumons. Je déposai So Yeon en dehors de l’eau, m’assurant qu’elle n’avait rien de casser en un rapide coup d’œil. Son corps inerte n’annonçait rien de bon.

Tae Jun « So Yeon? »

Je grimaçai, car juste en parlant, mon corps me faisait souffrir. Je grimpai sur le bord, essayant de prendre le pouls de la brunette, mais en vains, je ne le trouvai pas. La panique commençait à me gagner S’était-elle cognée la tête durant la chute? Ça ne se pouvait pratiquement pas étant donné que j’avais pris soin de la coller contre moi, évitant ainsi tout contact propre avec quoi que ce soit... Bref, pour le moment peut importait si oui ou non elle s’était cogner à quelque part, car il fallait que je lui vienne en aide. Sans plus attendre, je me penchai vers elle, prêt à lui faire le bouche à bouche. Seulement, lorsque je fus a à peine un centimètre de distance entre ses lèvres et les miennes, les yeux de So Yeon s’ouvrirent subitement et elle me cracha de l’eau en pleine tronche. Je toussotai encore et encore, m’assoyant sur mon postérieur tout en essuyant mon visage trempé avec le revers de mon bras. Je regardai la coréenne qui semblait tout à fait normal… Venait-elle jouer la comédie de la petite fille sans vie. Mes sourcils se froncèrent sous l’incompréhension avant de comprendre qu’il s’agissait bien de cela. Une certaine rage se créa à l’intérieur de moi. Je me foutais totalement qu’elle se moque de moi, elle pouvait le faire tant qu’elle le désirait, car de toute façon cela m’atteignais peu… Seulement, le fait d’imaginer que So Yeon aurait pu mourir par ma faute… Je serrai les dents de façon à ce que les traits de ma mâchoire ressortent.

Tae Jun « Ça va pas merde? Tu t’imagines si j’aurais du toucher à tes lèvres avec les miennes pour te sauver la vie… Beurk. »

Je me levé debout, la laissant assise à même le sol avant de marcher jusqu’à ma serviette et revenir sur mes pas. Une fois près de So Yeon, je lui lancé le tissu en pleine figure.

Tae Jun « Essuie-toi avec ça… Et fait gaffe pour pas retomber dans l’eau… Je veux pas jouer le sauveteur deux fois… Ça fait mal… »

Je lui lancé un regard méchant avant de tourner les talons et marcher vers le vestiaire des hommes. Une fois devant un miroir, je regardai mon dos rougit par l’impact de l’eau contre ma peau.

Tae Jun « Aishh… Quelle merde… »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jung So Yeon
CRAZY ADMIN



pseudo : Lynn. ♥
double compte : Kwon L. Heather o/
avatar : Park Ji Yeon (T-ara) ♥
credit avatar : myself
messages : 428
age : twenty ♥
binôme : Hwang Min Jae
côté coeur : Je vous demande pardon ? o.o L'amour ? La blague u.u C'est clair que je ne m'engagerais jamais dedans. Regardez toutes ces filles qui pleurnichent à cause d'un malheureux petit chagrin d'amour et vous comprendrez pourquoi u.u C'est pitoyable è.é Donc, nobody 'o' C'est vide & froid et ça ne risque pas de changer et heureusement \o/ ♥ Quoique.... non non, en fait rien '-'
orientation sexuelle : Hétérosexuelle;; enfin non... Je m'aime et puis c'est tout '-' Les autres ne comptent pas (a)
profession : MAAH...Jeune femme multi-fonction. Etudiante en art de la scène (danse) && caissière dans un supermarché u.u Et enfin, ange guardien à plein temps & tout ça à cause de l'autre idiot de Min Jae è.é En plus, je suis même pas payée :OO Je vais me révoler, z'aller voir --'

MessageSujet: Re: When I say yes... It's yes! [So Yeon]   Sam 5 Fév - 16:02

Maudite. Elle savait bien qu'il ne la laisserait pas partir de si tôt. Bien sûr que non le connaissant. Il tient toujours à lui écraser les derniers nerfs qui restaient à demoiselle. C'est un miracle qu'elle ne soit toujours pas dans un asile de fou et vu le nombre de fois où elle s'est tapée la tête contre un mur par énervement à cause de lui, ça ne serait pas étonnant qu'il y ait des dommages. Bref, elle était là, ses bras croisés en X sur sa poitrine, dos à lui, rougissant comme pas possible et il y a de quoi. S'il osait ne serais-ce que de baisser les yeux sur sa poitrine, elle... elle. Bah elle ne pourrait rien y faire ._. Mais si un jour elle deviendrait une sorte de superman il pourrait le payer très très cher e.e Elle le reconvertirait en esclave pour qu'elle la maltraite pour le reste de sa vie comme il le fait pour elle et... Pardonnez lui, ça lui arrive souvent de ne pas avoir les pensées très nettes lorsqu'elle est énervée... Du Jung So Yeon tout craché. Bon, en attendant, qu'est-ce qu'elle pouvait bien faire pour cacher son soutif e.e Oui, c'est vrai, ce n'était pas la fin du monde et heureusement que son joli soutien-gorge à motif cupcakes n'était pas devenu transparent non plus... La honte, elle n'oserait plus jamais le regarder dans les yeux, tssk e.e Alors qu'elle le sentit sortir de l'eau pour s'approcher d'elle, elle ne pu s'empêcher de prendre une profonde inspiration avant de serrer encore plus son étreinte autour d'elle-même, au niveau de là où il ne devrait sûrement pas regarder. « Suit moi jusqu'aux vestiaires que je te file quelque chose pour que tu recouvres cette... Horreur... Je veux pas devenir aveugle moi... ». Elle sentit alors une pression sur son front alors qu'elle avait commencé à répliquer :

« Le temps que tu devienne aveugle, je t'aurais déjà crever les... !»

Yeux. Tae Jun avait posé un doigt dessus, la bousculant légèrement... Enfin légèrement c'est à voir. Vu le peu de force qui lui restait dans les jambes (par la faute de celui qui se trouvait devant elle e.e), même un simple courant d'air lui aurait fait perdre l'équilibre. Et étant de nature plutôt maladroite, ça n'arrangeait sûrement pas les choses. Tout se passa comme un film au ralentit. La demoiselle perdit son équilibre et par réflexe elle attrapa un des bras de Tae Jun, le tirant ainsi avec elle dans la chute puis... trou noir. Elle ne savait pas si elle s'était évanouie, ou non. Peut-être pas, mais ses yeux ne parvinrent pas à se rouvrir. Elle sentait juste l'eau l'émerger et... Tae Jun. Alors que la demoiselle ressentit le sol solide auquel Tae Jun l'avait posé, elle ne bougeait pas pour autant. Oui, elle était bien consciente, mais le temps que son cerveau prenne en compte de la situation... Ce n'est que quand elle sentit la respiration du jeune homme qu'elle ouvrit les yeux soudainement, profitant au passage pour recracher toute l'eau qui était entrée dans sa bouche lorsqu'elle était tombée dedans. Wait wait, qu'est-ce qu'il allait faire là ? e.e So Yeon était tellement choquée de voir son visage si près du sien alors qu'elle venait seulement d'ouvrir les yeux qu'elle ne pu pas s'empêcher de le pousser et de s'apprêter de lui crier dessus. « Ça va pas merde? Tu t'imagines si j'aurais du toucher à tes lèvres avec les miennes pour te sauver la vie... Beurk. » . La jeune femme (au caractère de cochon e.e) ignora la remarque, ne faisant qu'à sa tête. Shin Tae Jun voulait la sauver ? Haha la blague... Le bouche-à-bouche n'était qu'une excuse à la noix, elle en était persuadée e.e

« Espèce de pervers ! T'approche pas de moi ! Qu'est-ce que tu voulais me faire hein hein ? Les gars de ton genre, je connais hein. Vous profitez de la moindre occasion pour profiter de l'innocence et de la naïveté des jeunes femmes e.e Non, mais j'y crois pas ! »

Innocente et naïve... Ou pas. Bref, n'empêche, avait l'air plutôt remonté contre elle, croyant qu'elle s'était moquée de lui. Oui, un peu, mais quand même e.e Alors qu'elle croyait qu'il était parti pour de bon, le revoilà une deuxième fois pour lui balancer une serviette en pleine tronche avant de repartir à nouveau, alors qu'elle observait son dos, plus ou moins rouge. Aish... elle hésitait soit à le laisser souffrir seul, soit à aller le voir si son dos allait bien. Il lui a quand même sauvé la vie en quelque sorte, mais ça, elle ne l'admettrait jamais. Alors qu'elle s'était dirigée vers le vestiaire des hommes qui était complètement à l'opposé de celui des femmes, tout juste devant la salle, elle fit dépasser sa tête pour qu'il puisse la voir sans qu'elle ne rentre dedans.

« Rien de casser ? »

Aucune réponse. Elle s'apprêtait alors de faire demi-tour pour rentrer chez elle, mais à peine avait-elle fait quelques pas que... des voix masculines se firent entendre et qui venait tout droit vers elle. L'étudiante s'était mise à paniquer et pas qu'un peu. Qu'est-ce qu'ils allaient penser s'ils la trouvaient là alors que le vestiaire des femmes était de l'autre côté ? Sûrement qu'elle était une perverse. Sans réfléchir, ni une ni deux, elle refit encore une fois marche arrière en courant vers là où Tae Jun se trouvait, devant son miroir en train d'observer les dégâts de son dos. Elle lui tira un bras nerveusement, un air paniqué sur son joli minois.

« Aide moi aide moi aide moi ! Ils... ils arrivent ! Vite, grouille! Faut pas qu'ils me voient ici ç.ç »

Elle était là en train de marcher en rond en observant attentivement la salle pour se trouver une moindre cachette. Sous le banc ? Non, quelle idiote e.e Rien! Neni, que dalle! Aucune cachette. Si elle pouvait s'enfoncer à dix mille pieds sous terre, elle l'aurait déjà fait depuis longtemps. Alors, désespérée, elle s'était mise à taper sa tête contre le mur encore une fois.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://diamond-heart.ze.cx
Contenu sponsorisé ❞


MessageSujet: Re: When I say yes... It's yes! [So Yeon]   

Revenir en haut Aller en bas
 

When I say yes... It's yes! [So Yeon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Lilissa
» Kévin Woo ▬ U-Kiss ♥
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
stairway to heaven. :: temps mort. :: sujets finis/abandonnés;-