AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 when everything's made to be broken i just want you to know who i am;; ft. leah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Ahn Min Woo

pseudo : dday.
avatar : jang wooyoung (2pm).
credit avatar : bad wolf.
messages : 47
age : vingt-et-un ans.
binôme : choi leah.
côté coeur : célibataire.
orientation sexuelle : hétérosexuel.
profession : serveur dans un café, étudiant en danse. puis ange, cela va de soit.

MessageSujet: when everything's made to be broken i just want you to know who i am;; ft. leah   Sam 16 Avr - 20:09


C’était décidé, Min Woo ferait son retour dans la vie de Leah. Retour probablement mouvementé, mais il devait bien y faire face un jour ou l’autre. Il y avait maintenant un ans qu’il était de retour sur terre, qu’il avait eu droit à cette deuxième chance et il ne pouvait pas se permettre de la gâcher. Ça restait plus facile à dire qu’à faire, après tout, étant supposé être mort, il ne pouvait pas vraiment arriver devant Leah et la saluer comme si de rien était. Enfin techniquement il pourrait très bien le faire, mais ce n’était probablement pas ce qu’il y avait de plus approprié vu la situation. Puis à la base, est-ce qu’il pouvait lui dire la vérité, comme quoi il avait eu cette deuxième chance ? Il n’avait pas vraiment eu la chance de rencontrer quelqu’un à qui il pouvait poser ses nombreuses questions quant à sa nouvelle nature d’ange gardien. Enfin, autant ne pas trop s’en préoccuper, il y aurait surement quelqu’un pour le guider quand il en aurait besoin. Le truc, c’était de trouver le bon moyen d’aborder Leah et surtout le bon endroit. Idéalement quand il n’avait pas trop de monde sans pourtant que ce soit une ruelle sombre non plus. Bien perdu dans ses pensées, le jeune homme en oublia même qu'il était encore au boulot, triste heure puisqu'un de ses collègues vint lui annoncer que sa pause était terminé. Soupirant sur le coup, Min Woo retourna tout de même dans la salle à manger et alla prendre des commandes. Il fallait voir le côté positif de sa choses, son travail lui permettait au moins de penser, ce qu’il ne pouvait pas vraiment faire à l’école.

Enfin l’heure de la libération fut sonnée lorsque son remplaçant arriva. Il pouvait maintenant se concentrer sur ce qu’il allait faire. À force de s’assurer de loin que Leah allait bien, Min Woo avait appris qu’elle se produisait toujours dans les bars, c’était probablement le meilleur endroit pour essayer d’attirer son attention. Après tout, n’était-il pas son plus grand fan ? Puis l’entendre chanter avait toujours été un plaisir de son vivant alors ça ne pouvait qu’être pareil maintenant qu’il était un ange. Sentant que c’était probablement la meilleure idée qu’il aurait avant un moment, il opta pour cela et se précipita dans la salle des employés pour se changer. Autant ne pas arriver avec son uniforme de serveur, ça pourrait faire assez ridicule. Il aurait pu se demander pendant des heures ce qui était le plus approprié pour un moment aussi important, mais n’ayant que les vêtements qu’il avait mis le matin même, l’hésitation n’eut pas sa place. Il enfila donc les vêtements qu’il avait sous la main et arrangea un peu sa coiffure avant de sortir du restaurant. Il était encore assez tôt, donc Min Woo avait un peu de temps à tuer avant de se diriger au bar. C’était le moment de se préparer mentalement, surtout à trouver une quelconque explication à sa présence alors que ça faisait un an qu’il était ‘mort’. Autant se préparer à recevoir une foule de questions auxquelles il ne pourrait même pas répondre. Enfin, il essaierait de répondre aux questions, mais il ne devait pas perdre de vue que le plus important restait de pouvoir reprendre une certaine place dans la vie de Leah, comme s’il pouvait l’oublier de toute façon.

Il était donc temps d’aller au bar, après tout il ne voulait pas manquer un seul instant où sa protégée serait sur scène. Il ne mit pas longtemps à s’y rendre après tout il connaissait bien l’endroit et de toute façon il n’en était pas bien loin. Une fois là-bas, le jeune homme se faufila à travers les gens pour se mettre plus près de la scène. Lorsqu’il fut bien installer, il demanda simplement un cocktail quelconque. Il eut tout de même un doute quant à la présence de la demoiselle ce soir, après tout il pouvait s’être trompé et c’était un autre soir... Alors qu’il regardait autour de lui dans l’espoir de la voir ou du moins de voir une quelconque annonce. Son regard ne croisa ni un ni l’autre, mais il entendit les deux personnes derrière lui en parler ce qui le rassura. Elle allait donc être là, ce serait donc vraiment ce soir qu’il lui reparlerait pour la première fois depuis sa mort. Rien que d’y penser, il avait un certain stress qui montait en lui, il était anxieux de la revoir, de lui reparler. Quoi de plus normal considérant les sentiments qui l’habitaient depuis la dernière fois qu’il l’avait entendu chanter, depuis avant sa mort. C’est alors qu’un certain silence s’installa dans la salle pour laisser place à une personne et pas n’importe laquelle, Leah en personne. Rien qu’en la voyant, Min Woo eut un sourire rassuré. Elle semblait bien aller et elle était toujours aussi belle. C’est que sa présence lui avait manqué plus que tout et il s’en rendait véritablement compte maintenant qu’elle était là, si près, mais à la fois si loin. Il y avait tout de même une scène qui les séparait et de toute façon, il ne pouvait pas interrompre sa prestation simplement pour la serrer dans ses bras. Il avait eu amplement le temps pendant la dernière année, mais il ne s’était pas senti prêt avant et pourtant, maintenant il l’était. Voilà qui faisait toute une différence.

★★★

Finalement, une fois la prestation terminée, Min Woo ne perdit pas un instant avant de se diriger vers la miss qui sortait de scène. Il n’avait aucune idée de ce qu’elle avait faire après, alors c’était le moment ou jamais de faire son retour. En espérant que ça ne soit pas trop dur pour elle. « Tu es toujours aussi talentueuse tu sais ? » Dans le genre, ce n’était certainement pas la meilleure chose à dire après tout ce temps, après être mort, mais que voulez-vous, il n’avait rien trouver de mieux à lui sortir. D’autant plus qu’il ne s’était même pas placé dans son champ de vision, espérant diminuer le premier choc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Choi Leah

pseudo : chuu.
avatar : lee ji eun (iu).
credit avatar : bad wolf.
messages : 29
age : dix-huit ans.
binôme : ahn min woo.
côté coeur : à gauche, non?
orientation sexuelle : hétéro.
profession : étudiante en musique.

MessageSujet: Re: when everything's made to be broken i just want you to know who i am;; ft. leah   Mar 21 Juin - 1:56

Leah ne savait pas où elle se trouvait. Tout était noir autour d’elle et malgré tous ses efforts, elle était terrifiée. Seule une lumière braquée sur elle lui permettait de distinguer le sol sous ses pieds. Du goudron. Et un bout de ligne blanche. Puis soudain, tout s’éclaira. Elle vit alors qu’elle était dans la rue parallèle à la sienne, à peine à quelques dizaines de mètres. Tournant sur elle-même, elle découvrit un peu plus loin un corps gisant sur le trottoir. Prudente comme elle ne l’avait jamais été, Leah s’approcha de la silhouette ; elle sentait que quelque chose ne tournait pas rond. Une fois qu’elle fut au-dessus du corps, elle vit fleur écarlate qui s’étendait de plus en plus sur la chemise de l’homme ; du sang. Affolée, Leah regarda le visage de la victime, mais il n’y avait rien d’autres qu’une surface lisse. Ni yeux, ni bouche, ni nez. Alors elle cria. Du plus fort qu’elle le put, elle cria.

« Leah ? » La jeune Américaine se réveilla en sursaut. Sa mère, habillée de sa robe de chambre, s’était penchée au-dessus de son lit et avait posé sa main sur le front de sa fille. Il était brûlant et plein de sueur. Madame Choi attendit quelques instants que sa fille reprenne ses esprits. Leah semblait complètement paniquée et ne cessait de répéter des phrases décousues comme « rue déserte », « tâche de sang » ou encore « l’homme sans visage ». Des larmes coulaient le long de ses joues. Elle était certaine de savoir qui était cet homme. Mais pour une raison qu’elle ignorait, elle ne pouvait pas mettre la main sur cette donnée dans sa mémoire. Sa mère la prit dans ses bras et Leah se blottit tout contre elle. Quel était ce rêve ? Qui était cet homme ? Était-il mort ? Elle devait bien avouer qu’elle ne comprenait pas ce que tout cela voulait dire. La fatigue eut bientôt raison d’elle et Madame Choi quitta la pièce, non sans remonter tendrement la couverture jusqu’au joli visage de sa fille.
Le lendemain matin, Leah ne se rappelait plus de rien. Lorsqu’elle arriva dans la cuisine, en fin de matinée, sa mère la questionna sur ce rêve qu’elle avait fait, mais rien. Leah ne se souvenait même pas d’avoir crié durant la nuit, persuadée d’avoir dormi aussi profondément que d’habitude. C’était samedi et la jeune Américaine se demanda comment elle pourrait bien occuper son temps en attendant d’être au soir ; elle irait alors se produire dans son bar habituel. Bien qu’elle soit très jeune et n’ait pas l’âge de boire, elle avait réussi à convaincre le patron de la laisser chanter ses chansons là quelques fois par mois, sans être rémunérée ni rien. Juste pour pouvoir se sentir écoutée. Depuis qu’elle était arrivée des Etats-Unis, Leah ne s’était pas vraiment fait d’amis, ayant de la peine avec cette nouvelle culture. Alors elle passait ses weekends seule chez elle, à écrire sur sa solitude et son mal-être qu’elle cachait tout au fond d’elle. Bien qu’elle n’ait jamais connu d’histoire sentimentale douloureuse, elle avait l’impression de savoir ce que ça faisait d’aimer quelqu’un et de le perdre alors qu’on ne s’y attendait pas. Nombreuses étaient ses chansons qui parlaient d’amour et les gens pouvaient facilement s’y identifier. La jeune fille trouva une occupation dans la rédaction d’une nouvelle chanson. Le temps passa si vite qu’elle ne vit pas la nuit se rapprocher ; il était alors enfin l’heure d’y aller. Leah avait préparé sa guitare et ses partitions et s’apprêtait à partir. Mais Madame Choi, désapprouvant depuis toujours les performances de sa fille dans un lieu aussi « malsain », tenta de la dissuader de s’en aller. Leah parvint tout juste à quitter la maison avant que sa mère ne parvienne à la convaincre ; elle était terriblement convaincante quand elle s’y mettait. La jeune Américaine attrapa de justesse son bus et regarda les immeubles défiler tandis qu’elle se rapprochait de son lieu de destination.

Il ne restait plus que quelques minutes avant son entrée sur scène. Elle entendait le « présentateur » faire sa petite introduction habituelle, provoquant quelques rires dans la salle. Elle essayait de se détendre, faisait défiler une dernière fois les paroles dans sa tête. A chaque fois, le stress la paralysait, la prenait toute entière, mais elle savait qu’une fois devant son public, tout cela disparaissait et que seul son amour pour la musique demeurait. Elle entendit son nom, soupira, puis entra sur la scène, sa guitare à la main. Des applaudissements s’élevèrent dans toute la salle, désormais plongée dans le noir. Elle était seule, assise sur son tabouret face à la salle qu’elle ne pouvait pas distinguer. « Bonsoir à tous et merci d’être venus, je m’appelle Choi Leah. Je vais commencer par vous interpréter une chanson que j’ai moi-même composée. J’espère que vous apprécierez. » (cliquer ici.) Bientôt, il n’y eut aucun autre bruit que le son de sa guitare, qui avait empli toute la pièce. Leah ouvrit la bouche, le micro juste devant elle, et commença à chanter de tout son cœur, de toute son âme. Le stress avait disparu, comme elle l’avait prédit. Elle se laissa emporter et en oublia presque où elle était. C’était le pouvoir de la musique.

***

« Merci à tous ! J’espère que vous avez apprécié et vous souhaite une excellente suite de soirée. Au revoir ! » Leah quitta la scène, après vingt minutes de spectacle et retourna dans les coulisses, pendant que le présentateur annonçait une pause d’une demi-heure avant que le second artiste de la soirée ne fasse son entrée. L’Américaine rassembla son matériel et le posa dans un coin, avant de retourner dans la salle. Elle s’était à peine rapprochée de la scène qu’un jeune homme vint lui adresser la parole : « Tu es toujours aussi talentueuse tu sais ? » Leah leva les yeux vers l’inconnu et lorsqu’elle croisa son regard, une décharge parcourut son cœur. Elle ne l’avait jamais vu, et pourtant elle était certaine de le connaître. Son expression laissait entrevoir ce qu’elle pensait. « Excusez-moi, mais… Est-ce que je vous connais ? » Elle parcourut le visage du jeune homme, mais rien ne lui déclencha un petit ‘tilt’ dans son esprit. Son rêve de la nuit précédente lui revint en mémoire comme un boomerang, mais Leah ne comprit pas pourquoi. Y avait-il un lien avec cet inconnu ? Certes, ils semblaient avoir la même coupe de cheveux, mais ce n’était pas suffisant pour pouvoir l’affirmer. Et de toute façon, Leah n’avait jamais connu de personne ayant été touché par une balle. Tout cela était bien étrange et la jeune Américaine, légèrement inquiète, attendait de voir le dénouement se présenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ahn Min Woo

pseudo : dday.
avatar : jang wooyoung (2pm).
credit avatar : bad wolf.
messages : 47
age : vingt-et-un ans.
binôme : choi leah.
côté coeur : célibataire.
orientation sexuelle : hétérosexuel.
profession : serveur dans un café, étudiant en danse. puis ange, cela va de soit.

MessageSujet: Re: when everything's made to be broken i just want you to know who i am;; ft. leah   Lun 27 Juin - 5:33

Plusieurs personnes auraient surement voulu être à la place du jeune homme. Il était revenu à la vie après une morte tragique, voilà qui était plus qu’enviable. Doublé du fait qu’il devait maintenant protéger la demoiselle qui faisait battre son coeur, ça pouvait probablement être considéré comme une belle vie. Une belle seconde vie. Sauf que c’était un cadeau empoisonné pour la simple et bonne raison que Min Woo n’osait plus faire face à la belle demoiselle. Malgré les encouragements de Jae Kyung qui ne cessait de lui répéter qu’il serait temps qu’il ne le fasse, il n’osait pas. Par peur de la troubler principalement. Certes il ne savait pas encore qu’elle ne se souvenait tout simplement plus de lui et c’était probablement mieux ainsi. Même si la surprise risquerait d’être de taille et d’être particulièrement déplaisante, elle viendrait en temps et lieu. Puis c’était toujours mieux que de ressasser à quel point la balle perdue avait gâché sa vie, ce qui était le cas, mais penser au passé n’avait jamais été une bonne idée. Mais ce soir, c’était le grand jour, le jour J! Faire son retour dans la vie de Leah, c’était quelque chose et ça se ferait après la prestation de la miss. Prestation à laquelle il assisterait avec une grande joie, puisque la voir chanter avait été l’élément déclencheur de la réalisation de ses sentiments et même s’il n’avait jamais été en mesure de les lui avouer, ils restaient présents.

Beaucoup trop stressé pour son propre bien, Min Woo attendait impatiemment l’apparition de Leah sur la scène. Ça faisait bien trop longtemps qu’il n’avait pas été près d’elle physiquement, qu’il n’avait pas pu lui parler. Mais ça aller changer, il allait finalement l’affronter. Dit comme ça, il avait presque l’air de jouer à un jeu vidéo débile où il devait affronter un ennemi difficile, mais non, il s’agissait bel et bien de Leah, la femme de sa vie. Ça il en était convaincu ! C’était probablement pour cette raison qu’il était autant effrayé à l’idée de lui faire face. Il ne voulait pas lui faire un choc et il ne voulait pas en avoir un. Ça faisait un peu plus d’un an qu’il était mort, une foule de chose aurait pu se passer entre temps, choses dont il ne savait pas nécessairement appris l’existence. Peut-être qu’elle avait tourné la page, qu’elle avait décidé de l’oublier. En soit c’était loin d’être un mal qu’elle tourne la page, après tout il ne voulait pas qu’elle souffre et si l’oublier était le seul moyen pour qu’elle se sente bien, soit. Bon d’accord, idéalement ce serait la dernière solution, Min Woo tenait à garder sa place auprès de la demoiselle, il avait simplement besoin qu’elle soit près de lui. Il n’avait pas pu apprécier sa compagnie au cours de la dernière année alors il comptait bien en profiter dans le futur. Sauf que ça restait beaucoup plus complexe que ça en avait l’air. Le jeune homme ne savait même pas ce qu’il devrait dire en arrivant devant elle. Un ‘ça fait un bail’ n’était probablement pas suffisamment bien pour la situation. Oh et puis il pouvait toujours improviser en temps et lieu, pour l’instant il devait surtout attendre que la demoiselle se présente sur la scène. Qu’elle soit là serait déjà une bien bonne chose pour reprendre le contact. Si elle ne performait pas ce soir, c’était peine perdue de s’imaginer ce qu’il pourrait bien faire une fois qu’il serait devant elle.

Puis elle monta sur scène. Avoir Leah dans son champ de vision faisait plaisir à Min Woo. C’était peut-être simple comme manière de pensée, mais malgré sa mort il gardait les mêmes sentiments à l’égard de la demoiselle alors, il ne fallait pas critiquer. Naturellement alors qu’elle faisait son introduction, il ne fit qu’esquisser un sourire, rejoignant par la même occasion le silence de l’audience. Pas un son ne vint perturber la chanson composée et interprétée par la miss. Autant vous dire que s’il avait réalisé ce qu’il ressentait pour elle grâce à une prestation, la revoir sur scène ne faisait que renforcer le tout. Une fois la prestation terminée, il sut que c’était le moment. Il n’avait pas trop le choix de toute façon, sachant qu’il était si près d’elle, du moins plus qu’à son habitude. Ramassant son courage à deux mains, il alla l’aborder en lui sortant la chose la plus simple qui soit; un compliment. Il avait attention à ne pas lui faire un trop grand choc. Même si au final, c’est plutôt lui qui fut choqué. « Excusez-moi, mais… Est-ce que je vous connais ? » D’abord elle le vouvoyait, mais elle ne se rappelait même plus de lui ? C’était une mauvaise blague n’est-ce pas ? Elle devait simplement être tellement troublée de le revoir qu’elle n’avait rien trouvé de mieux à lui dire, voilà ! Son expression laissait entrevoir sa surprise alors qu’il réussissait à articuler : « C’est une blague... ? » Dieu sait qu’il espérait que c’était le cas. Avait-on oublié de lui dire que personne ne se rappèlerait de lui ? Sans doute, mais pour l’instant il le découvrait par lui même et il n’en était pas trop content. « Je veux bien croire que... » Un peu plus et il échappait le fait qu’il était mort puis revenu à la vie, trouvant une manière différente différente de dire les choses, il continua : « ...ça fait un an qu’on ne se soit pas vu, mais je croyais pas que tu m’aurais oublié aussi rapidement. » Oui bon, il n’était pas réellement chiant considérant que lui la connaissait -et elle aussi le connaissait, elle ne le savait juste pas. Il ne pouvait pas savoir que Leah n’avait pas de souvenir de lui. « Je suis Min Woo, ton... meilleur ami ? » De toute évidence se présenter de cette façon était la meilleure chose à faire, surtout s’il voulait mettre un malaise dans le début de conversation. Mais on ne pouvait pas le blâmer, ce serait tellement plus simple si elle pouvait se rappeler de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé ❞


MessageSujet: Re: when everything's made to be broken i just want you to know who i am;; ft. leah   

Revenir en haut Aller en bas
 

when everything's made to be broken i just want you to know who i am;; ft. leah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Aken] Fake Made [Stylize IC]
» Le BS 401 "made by " Bouygues Telecom est disponible à partir de 1€
» Les Experts made in Bouygues Telecom: les Woobees
» I borke your heart, i made you hurt ? | LINKS
» – broken doll (JULES)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
stairway to heaven. :: areumdaun seoul city. :: gangnam; :: restaurants;-