Partagez | 
 

 Réunion au sommet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hwang Donovan

pseudo : EZEKIEL
avatar : G-Dragon [BIGBANG]
messages : 22
age : 22 ans

MessageSujet: Réunion au sommet   Jeu 2 Juin - 0:05

  • Il n'avait jamais été vraiment pratiquant.
    C'est vrai. De son vivant, sa phylosophie c'était résumée à "vis l'instant présent sans penser à l'avenir". Ainsi il avait passé un accord avec dieu. Il acceptait de croire en lui tant qu'il le laissait dormir le dimanche matin.
    Du moins, ca c'était passé comme ca jusqu'a sa mort et sa réincarnation sur terre pour une deuxième chance en temps qu'ange gardien de son meilleur ami.

    Penser a sa mort lui faisait toujours aussi bizarre. Franchement, il aurait put se faire des millions si il avait révélé son statut au monde entier. Il aurait put leur décrire exactement chacun des sensations dont on est traversés lorsque l'on meurt. La facon dont il avait rejoint le paradis quelques minutes avant de redescendre sur terre aussi sec.
    Il était l'un des heureux chanceux choisis par le doigt de dieu. Malgré son manque d'assuiduité aux messes et autres fetes religieuses.

    Bref, depuis qu'il était revenu sur terre, il venait souvent prier à l'Eglise. Il ne venait pas lors des messes et autres rassemblements, mais il venait souvent bruler un cierge ou méditer dans cet endroit emprunt de douceur, comme une petite bulle rien qu'a lui loin de la fureur des hommes et de leur cruauté, leur cupidité.
    Ses poings se serrèrent, et il sut qu'il était bien trop énervé pour prier ce jour la. Alors ses pas le dirigèrent vers la chapelle, ou il alluma un cierge, se signa, et observa pendant quelques instants la statue de la vierge margie, majestueuse et bienveillante.

    Il se signa de nouveau et voulut quitter de nouveau l'église. Mais quelque chose l'en empecha...Ou plutot quelqu'un. Christopher se tenait a l'entrée de la petite chapelle, l'observant de ce regard franc qui lui faisait toujours se sentir chez lui.
    Donovan sourit largement, enchanté de sa soudaine présence. Ils n'avaient que très rarement le temps de se voir en dehors du travail. Après tout, Christopher avait des préoccupations importantes.

    -Hey ! Qu'est ce que tu fais ici ? Tu n'as pas du boulot ?

    Lui meme était pret a s'y rendre. Ses cheveux blonds platines étaient encore humides de la douche et il arborait une magnifique veste verte qui qui mettait en valeur son teint pale, ses yeux rieurs et son sourire. Il était à croquer. Difficile de se dire qu'il n'y a pas si longtemps il avait une balle plantée au milieu du crane, n'est ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Baek Christopher
SWAGTASTIC ADMIN

pseudo : hyori
double compte : rhee lalana
avatar : choi seung hyun ; TOP.
credit avatar : bad wolf
messages : 281
age : 23 ans --oui oui, mes cheveux sont bien blancs de vieillesse.
binôme : hwang donovan ♥
côté coeur : c'est assez compliqué ; je préfère ne pas y penser. je n'aime que draco, de toute façon... ;o;
orientation sexuelle : ouvert aux femmes, hommes, animaux, plantes vertes (les autres couleurs passent aussi) et même les extra-terrestres, tant qu'à faire.
profession : président directeur général d'une multinationale.

MessageSujet: Re: Réunion au sommet   Dim 10 Juil - 23:33

(pardoooon pardon pardon pardon du retard ;--;)

C’est fou comment une journée peut très mal commencer pout… ne faire qu’empirer. C’est ce qui était arrivé à Christopher ce jour-là, et il avait passé la journée à se demander ce qu’il avait bien pu faire de mal pour mériter un calvaire pareil. Déjà, il s’était réveillé au beau milieu de la nuit, en sueur, à cause d’un cauchemar effroyable. En effet, le jeune homme avait rêvé être poursuivi par… une peluche de panda géante assoiffée de sang qui l’avait poussé dans un ravin parsemé de seringues pleines de poison, façon Saw. Certes, dit comme ça, ça ne fait pas peur du tout, mais essayez de vous faire courir après par un gros panda sanglant dans un décor apocalyptique, avant de finir mort dans une crevasse, le corps parsemé de seringues collées à votre peau… Il était impossible à Christopher de retrouver le sommeil après cette mauvaise expérience, aussi il préféra quitter son lit et s’occuper de ses animaux de compagnie. C’est donc après avoir passé la nuit à poker Draco avec un bâton et à jouer à « va chercher » avec son chien (je ne lui ai pas encore trouvé de nom, je devrais peut-être l’appeler Harry *bus*) que, pensant enfin avoir droit à une journée de congé, il regarda quelques épisodes de Dora l’Exploratrice –vu que non seulement il n’avait rien d’autre à foutre de sa vie mais qu’en plus, il kiffait sa race susu– avant de se remettre au lit pour récupérer un peu, espérant que cette fois-ci il serait armé d’un lance-flammes pour brûler le gros tas de coton sauvage qui lui courrait peut-être après dans son rêve, encore une fois. C’est là qu’il reçut un appel téléphonique, puis deux, puis trois, puis quatre et cinq et six, vu qu’il s’acharnait à ne pas répondre. Il finit donc par décrocher et, comme par hasard, c’était son entreprise qui l’appelait en urgence à cause de quelques contrats perdus ou quelque chose du genre. C’est exactement dans ce genre de moments-là que le jeune anglo-coréen aurait préféré ne pas posséder de téléphone, mais de toute façon il était bien conscient que, vu sa chance monumentale, on aurait trouvé d’autres moyens de le prévenir. Comme par exemple par la poste, par un message écrit dans le ciel ou par une note faite à partir d’aimants collés sur son frigo. On ne sait jamais.

Même s’il aurait préféré prendre tout son temps et ramper tranquillement hors de son lit, Chris savait à quel point l’affaire était importante, aussi il se pressa sans attendre hors de sa chambre dès qu’il eut raccroché. Enfin non, il dut revenir dans sa chambre pour s’habiller –d’ailleurs il faillit mettre une paire de chaussettes dépareillée mais, quand on est PDG d’une grande marque de vêtements, on ne se permet pas ce genre d’erreurs… sinon on dit que c’est pour la provoc’– puis sortit précipitamment de chez lui. Encore une fois il dut faire demi-tour, car il avait oublié ses clés de voiture… qu’il retrouva noyées dans une tasse de café noir. On se demande ce qu’elles foutaient là, mais il préféra ne pas se poser de questions, car il savait ce dont il était capable lorsqu’il se réveillait mal, et préféra plutôt se hâter vers son véhicule car il avait déjà perdu assez de temps comme ça. En plein feu rouge, il s’endormit sur le volant et fut réveillé par de violents et agressifs coups de klaxon… sympa. Chris redémarra donc en trombe tout en maugréant contre le monde et en se plaignant de sa vie car il ne pourrait pas compter sur l’aide de Donovan, stationna n’importe comment près de l’entrée du siège de l’entreprise et fila en courant au bureau. Une fois au bureau, on lui expliqua l’ampleur des dégâts que pourrait causer la perte de ces contrats si on ne les retrouvait pas vite et il s’empressa de secouer un peu tout le monde et de s’enfermer dans son bureau pour fouiller dans un tas de papiers, contacter tout un tas de gens, faire une surdose de caféine et regarder par la fenêtre avec une très forte envie de se jeter par là. C’est d’ailleurs en observant le monde extérieur qu’il faillit s’étouffer avec son café en voyant sa voiture déborder sur le trottoir et… se faire voiturenapper par une semi-remorque. Chris se dépêcha donc de quitter le bureau, de courir encore une fois vers son véhicule et de tenter des négociations avec les ‘dépanneurs’, qui ne semblaient pas prêts à laisser la pauvre Mercedes en place. C’est donc les magiques billets de 100 wons qui décidèrent de faire leur boulot et, ni vu ni connu, le dépanneur les saisit, salua Christopher, remonta dans sa semi-remorque et repartit loiiin, très loin. Chris préféra changer l’emplacement de sa voiture pour éviter d’autres incidents du genre… et perdit une autre demi-heure à vadrouiller en centre ville pour trouver une place de parking vide. Il dut donc retourner au bureau à pied et y arriva après trente minutes (décidément j’aime les demi-heures moi) de gros mélange entre la marche, le trot et le galop. Complètement épuisé, il retourna dans son bureau et entreprit une petite sieste incognito. C’est après seulement un quart d’heure cette fois-ci qu’on le réveilla, pour le prévenir qu’on avait retrouvé les contrats et qu’ils étaient… juste rangés aux mauvaises lettres. Il ne prit même pas le temps de s’énerver et, tentant de garder la tête froide, quitta le siège de l’entreprise sans rien dire et se retapa le trajet jusqu’au parking, qui lui prit cette fois-ci toute une heure vu que Chris prenait tout son temps et s’arrêtait occasionnellement pour prendre un café, manger un donut ou faire sa star devant les vitrines de magasins qui affichaient des vêtements de sa marque.

Une fois arrivé au parking, Chris s’engouffra dans sa voiture, sans pour autant démarrer. Il s’était enfermé avec son donut au chocolat et son frappuccino caramel, qu’il dégusta en prenant soin de ne pas salir les sièges en cuir de sa belle Mercedes, et merci. Une fois le vide de son estomac comblé, Chris se jura de ne plus jamais sauter le petit-déjeuner (même si ce n’était pas la première et sûrement pas la dernière fois qu’il le faisait) et démarra enfin, roulant un peu n’importe où sans savoir où aller. C’était tout en conduisant qu’il réfléchissait à sa destination, et il finit enfin par avoir une illumination. Pourquoi pas à… l’église ? L’église ? Que ferait un type comme Christopher à l’église, me direz-vous ? C’est vrai que l’anglo-coréen n’avait jamais été un fidèle, ni même un croyant. Pour tout vous dire, il était carrément athée, parce que de toute façon Dieu n’avait jamais exaucé sa prière de faire pleuvoir des donuts (ou des colliers Chanel, au choix). Mais s’il avait choisi d’aller à l’église, c’était bien parce que c’était un mercredi. Rapport, s’il vous plaît ? Eh bien, le mercredi est au beau milieu de la semaine. Au beau milieu de la semaine, tout le monde travaille. Et vu que les gens préfèrent bien évidemment leur salaire à la parole de Dieu, il n’y aurait probablement personne pour l’emmerder. Il pourrait donc tranquillement squatter un banc, souffler sur les cierges parce qu’il en avait envie et bien éventuellement se moquer de la tronche de la statue de la Vierge Marie –dont il doutait souvent de la virginité mais ça, c’est une autre histoire.

Chris se mit donc à conduire jusqu’à une église du coin. Il arriva enfin et, cette fois-ci, il fut un peu plus attentionné quant au stationnement de sa magnifique Mercedes C220 (détail inutile mais on s’en fout, ça fait classe *sort*). Il sortit de la voiture et, tripotant ses clés qu’il finit par fourrer dans sa poche après avoir verrouillé Madame Vroumvroum (pardon, je cherche d’autres termes pour la désigner à part « Mercedes », « voiture » et « véhicule » *se pend*), il regarda l’église un instant avant d’en pousser les portes et d’entrer like a boss, avec en tête une musique de fond du genre Move Bitch de Ludacris. Ouais, très approprié de chantonner « move, bitch, get out the way, get out the way bitch get out the way… », mais on s’en fout, c’est Christopher, il fait ce qu’il veut, et na na nère (ok j’arrête de raconteur n’importe quoi, promis). Il faisait incroyablement noir à l’intérieur car, à part quelques cierges, bougies et chandelles ainsi que de faibles lumières, il n’y avait pas vraiment grand-chose pour éclairer les lieux. C’est pour cette raison qu’il mit du temps à distinguer un visage qui lui était bien plus que familier, pourtant. De toute façon, il n’y a pas beaucoup de blondes qui se promènent à Séoul, mis à part les fashionistas, fausses gyarus, et bien évidemment, les touristes, ce pourquoi il reconnut immédiatement les traits de son meilleur ami, j’ai bien nommé monsieur Hwang Donovan. Ah, enfin un visage pour lui éclairer sa journée… et l’église aussi, tant qu’à faire, parce qu’il avait failli se brûler vif en se prenant un cierge tellement il ne comprenait rien à la vie à cause du noir.

« Hey ! Qu’est ce que tu fais ici ? Tu n’as pas du boulot ? » lui demanda Donovan lorsqu’il le vit.

Christopher ne put s’empêcher de lui sourire. Aussi, quoiqu’il arrivait à peine à distinguer son chemin, il prit tout de même la peine de se diriger vers Donovan avant de le serrer très fort dans ses bras, comme pour montrer son soulagement de le voir enfin. Il le saisit ensuite par les épaules et le fixa dans les yeux.

« J’ai fini pour aujourd’hui… enfin j’espère. Et toi, tu bosses aujourd’hui ? »

Oui, d’accord, c’est lui le big boss, il est sensé tout savoir… mais ce n’est pas le cas. Il est toujours trop débordé pour faire attention à qui travaille et qui ne travaille pas. De toute façon, ce n’est pas lui qui s’en occupe et, en plus, il ne va au travail que pour faire bonne figure… et piquer occasionnellement un somme sur son bureau.

_________________
this ain't a party, get off the dance floor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Hwang Donovan

pseudo : EZEKIEL
avatar : G-Dragon [BIGBANG]
messages : 22
age : 22 ans

MessageSujet: Re: Réunion au sommet   Mar 12 Juil - 20:09

  • Ah, Christopher. Son précieux meilleur ami, la personne qui avait constitué sa plus précieuse famille depuis des années entières. Pour rien au monde il aurait échangé les moments passés à ses cotés pour redevenir humain et retrouver son cœur qui bat et autres petites choses qu'il avait laissé derrière lui le soir ou il s'était fait assassiner.
    Cet homme avait toujours dont de l'amuser. A plein d'autres, il donnait cette image de patron redoutable qui avait le pouvoir de vie ou de mort sur tous ses employés (ceci est une image xD) mais pour lui, il était tout ce qu'il y avait de plus craquant. Un peu naïf, doté d'un sens de l'humour développé, il avait toujours le mot pour détendre le blondinet lorsqu'il montait sur ses grands cheveux, et le même blondinet trouvait tout à fait normal de le protéger en retour. Sauf que malheureusement peu importe combien de fois il s'était efforcé de le prévenir contre les dangers qui gravitaient autour de lui en permanence, Donovan n'arrivait jamais à piquer sa méfiance.

    Bientôt, il se fit entrainer dans une étreinte d'ours qui lui arracha un rire. Lorsqu'il réussit enfin à se détacher de lui, le plus petit attrapa son meilleur ami par les épaules et fit mine de l'observer sous toutes les coutures. Christopher avait cette tête des mauvais jours, quand il n'avait dormi que quelques heures. En plus, le styliste pouvait voir que certains de ses vêtements étaient froissés, ce que son ami ne se permettait jamais lorsqu'il possédait toutes ses facultés.
    Après tout, il savait bien reconnaître les signes évidents de fatigue chez Christopher puisqu'ils ne s'étaient jamais séparés depuis l'école primaire.

    -Qu'est ce que tu as fait cette nuit ? Une bringue ?

    Il observa son ami avec un air malicieux et le libéra de nouveau.
    Mais soudainement, il s'avéra que c'était le tour de l'autre jeune homme de le prendre par les épaules, arrachant au garçon un haussement de sourcils.

    « J’ai fini pour aujourd’hui… enfin j’espère. Et toi, tu bosses aujourd’hui ? »


    Le blondinet secoua vigoureusement la tête. Ce jour était son rare jour de congé. A moins qu'il y ait un gros gros problème, il était libre pour la journée. Mais alors, ça semblait être le meilleur moment pour passer du temps avec son meilleur ami ? Chose qu'ils n'avaient pas fait depuis des mois.
    Parfois, le styliste faisait irruption dans le bureau du directeur général pour le simple plaisir de le surprendre en pleine sieste, mais généralement, leurs moments d'intimité s’arrêtaient la.

    -Non, pas que je sache en tout cas ! Hey ! Ça te dirait pas d'aller louer un dvd, acheter une pizza et aller se prélasser dans ton grand grand canapé ?


    Rien qu'une après-midi aussi modeste semblait très alléchante. Après tout pour deux amis tels que eux, toutes les excuses étaient bonnes pour passer du temps l'un avec l'autre. Difficile à imaginer pour les employés sous leurs ordres mais eux aussi appréciaient pouvoir se trainer toute la journée en pyjama, regarder un film à l'eau de rose ou une comédie guimauve avec Julia Roberts en vedette et encore manger comme des cochons jusqu'à s'en faire exploser la panse.
    Il s’apprêtait à le prendre par le bras quand il s’arrêta et observa le jeune homme avec une lueur malicieuse.

    -Tu n'es pas venu ici pour prier hein ? Devant son expression, le blondinet éclata de rire et lui donna une tape sur le bras. Sérieusement, toujours le meme !


    Honnetement, l'ange gardien prenait ca avec le sourire, mais maintenant qu'il savait que Dieu existait, il prenait avec moins d'insouciance se genre de chose. C'était bien normal qu'il se préoccupe autant de l'ame de son ami n'est ce pas ? Il n'avait aucune envie qu'on lui joue un mauvais tour. Mais il cacha ses pensées en tirant sur le bras de Christopher et l'attira vers la sortie.

    Au même instant, cependant, la lourde porte de l'entrée du temple s'ouvrit, laissant passer trop hommes encore plus baraqués que son compagnon (c'est pour dire qu'ils avaient l'air impressionnants) et qui n'avaient vraiment pas l'air d’être venus ici pour se recueillir. Au contraire. D'ailleurs ses craintes furent confirmées lorsqu'il se mirent à marcher vers eux, de simples inconnus.
    Ces hommes ressemblaient à des Hell's Angels, ces motards hirsutes à la réputation sulfureuse qui parcouraient l'Amérique à dos de motos d'enfer.
    Mais même pour le peu qu'il connaissait de ses motards, il ne portaient en aucun cas des costumes.

    -Baek Christopher ?


    Demanda le premier, sans aucun doute le plus vieux, de sa voix profonde qui glaça le sang de l'ange. Alors, soit c'étaient de nouveaux employés qu'il ne connaissait pas. Soit ils ne leur voulaient pas que du bien. Hors, il avait comme l'impression que la deuxième option était plus que plausible.
    Mauvaise impression lorsqu'il vit un couteau dans la main du plus grand. C'était clair, la lame était aussi brillante et menacante que visible.

    -Nous avons quelque chose à régler ensemble à votre entreprise. Si vous voulez bien me suivre.

    Pas réellement une suggestion, comme vous pouvez vous en douter. Le fait de voir le couteau se coller dans le dos de son ami et cette certitude qu'ils n'avaient pas QUE ce joujou dans leurs poches fit bouillir son sang. Et rapidement, il avait apprit que la vitesse était la meilleure facon de décourager les gros molosses. Aussi, en trois secondes chronos se fut t'il échappé de l'un des gars qui voulait l'attraper par les bras, il passa entre celui qui embarquait Christopher et le poussa violemment sur le coté.
    Certes, il n'était pas tellement fort. Pas assez pour assommer l'homme à lui tout seul sans se casser un ou deux doigts. Mais assez pour le faire basculer et s'écraser de tout son poids sur l'un des bancs de l'église, provocant un fracas d'enfer dans toute l'église.

    -COURS ! Ordonna t'il à Christopher en l'attrapant par le bras. Il ne savait ce que ces hommes voulaient. Si ils voulaient de l'argent, si ils voulaient que Chris leur fournissent des documents confidentiels ou autre, mais tous ses sens d'ange gardien étaient en alerte. Tellement en alerte qu'il ne réalisa même pas qu'ils étaient coursés avant qu'on l'attrape violemment par les cheveux.

    Avec un cri de douleur, il se débattit violemment. Enfin, jusqu'à ce que la lame du couteau atterrisse contre sa gorge.
    L'homme qui le tenait était énervé, et il avait de quoi. Quel piètre sauveur il faisait, vraiment ! Il fallait qu'il trouve une solution rapidement avant qu'ils soient vraiment perdus.

    -Si tu viens pas avec nous, je lui tranche sa jolie gorge, t'as compris ?


    Certes, il ne se doutait pas que Donovan ne risquait plus rien, mais bon, il y avait plus important que de lui fiche une belle peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé ❞


MessageSujet: Re: Réunion au sommet   

Revenir en haut Aller en bas
 

Réunion au sommet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» réunion en Suisse ?
» carte de la Réunion
» Dakota 20 cartes randonnées pour Ile de La Réunion
» Bonjour de La Réunion.
» Star Académie ...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
stairway to heaven. :: areumdaun seoul city. :: nowon; :: temples;-